[Aller au menu]

Mettre en valeur nos atouts

  • Urbanisme
Le 16 novembre 2018

À MIMIZAN, LA VILLE CONSERVE L’INITIATIVE DU DÉVELOPPEMENT URBAIN ET DE LA CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES.

Le développement et la renommée de notre commune se sont construits autour de l’essor de Mimizan-les-Bains à la fin du XIXe siècle et de l’implantation de l’industrie du bois au début du siècle suivant. Aujourd’hui, le tourisme et l’industrie du bois restent les deux principales composantes de notre économie. Si les compétences du développement économique et du tourisme sont des prérogatives de la Communauté de Communes, il n’en demeure pas moins que nous conservons l’initiative du développement urbain et de la construction d’infrastructures. C’est dans ce cadre que nous nous sommes attachés à poursuivre ce que faisaient déjà nos prédécesseurs à cette époque, développer l’activité et l’attractivité de notre commune en mettant en valeur ses atouts et en la dotant des infrastructures nécessaires. Avec l’aménagement de la promenade de l’Océan, nous disposons d’un front de mer agréable et de qualité, du pont du Courant à la place de la Garluche, que nos visiteurs, comme les Mimizannais, ont pu découvrir et apprécier durant l’été. Il en est de même du casino. Le bâtiment que nous avons fait construire aux Hournails accueillera à partir du 1er janvier prochain un nouveau délégataire pour l’exploitation des jeux. Nous avons trouvé en la personne de Philippe Ginestet, fondateur et dirigeant du groupe GiFi, un partenaire solide qui partage notre ambition pour assoir la réputation de la station balnéaire.

L’été va bientôt s’achever et s’il est encore trop tôt pour établir un bilan, la haute saison fût plutôt bonne de l’avis d’une majorité de professionnels du tourisme. Les animations proposées par la ville de Mimizan, comme nos fêtes locales, ont connu un franc succès. Les services municipaux et les bénévoles des associations mimizannaises s’impliquent pour assurer la réussite de ces manifestations. Si le rythme est plus soutenu au coeur de l’été, l’arrière saison est toujours animée. Nous avons ainsi accueilli la 4e édition du national depétanque et une compétition de surf, le premier week-end de septembre. Le Forum des associations fut ensuite l’occasion de (re)découvrir toute la richesse de notre tissu associatif, comme de s’inscrire à l’une des multiples activités proposées et pourquoi pas de s’investir comme bénévole. Suivront les Journées Européennes du Patrimoine au Clocher-Porche qui fête cette année les 20 ans de son inscription au Patrimoine Mondial au titre du bien des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Nous accueillerons aussi en septembre les championnats de France de Surfcasting et le championnat de Surf Pompier des Landes. Ces manifestations, comme la vitalité de nos associations, participent aussi à l’attractivité de notre commune, durant cette période d’arrière saison.

Bien entendu, au sein de la commune, la rentrée est avant tout celle des écoles. Les services municipaux, en relation avec les enseignants, s’attachent chaque année à ce qu’elle se déroule dans les meilleures conditions, en termes d’accueil et de confort des élèves. La principale nouveauté de cette rentrée scolaire est le retour à la semaine des 4 jours. En cela nous suivons la volonté majoritaire des parents et des enseignants qui s’est exprimée au sein des Conseils d’écoles. Nous allons ainsi y adapter l’organisation des temps périscolaires et un groupe de travail étudie la possibilité de mettre en place des activités dans le cadre du « plan mercredi » proposé par le gouvernement. Nous avons également rédigé un nouveau projet éducatif de territoire qui nous sert de référent dans le cadre de la mise en oeuvre de notre politique à l’égard de l’enfance et de la jeunesse. Notre « Portail Famille » est maintenant en ligne depuis près d’un an. Destiné aux familles, il leur permet de gérer leurs démarches au sein du pôle petite enfance, enfance et jeunesse et facilite leur accès à l’information.

Une nouvelle saison démarre au Parnasse avec des spectacles de qualité et qui explore toutes les facettes du spectacle vivant. Les actions en faveur du public scolaire restent l’une de nos priorités et préfigurent une déclinaison culturelle inscrite dans le projet éducatif de territoire. Le soutien à la création est aussi l’un des axes majeurs de notre politique culturelle et nous accueillerons ainsi 4 résidences artistiques durant cette saison. Enfin, nous avons instauré une nouvelle politique tarifaire et vous proposons des spectacles à apprécier en famille et que nous avons programmés les dimanches après-midi. Je vous souhaite une bonne rentrée à toutes et à tous.


Christian Plantier, Maire de Mimizan