[Aller au menu]

Une station tournée vers l'océan

  • Éditorial
Le 14 novembre 2018

Avec l’été, c’est une nouvelle saison qui commence. Notre commune à vocation touristique va accueillir durant deux mois des dizaines de milliers de vacanciers qui y séjournent majoritairement en famille. Ils viennent pour profi ter des atouts de notre station balnéaire : ses plages océanes, un environnement préservé et des infrastructures de qualité. Le tourisme est, ne l’oublions pas, le deuxième secteur d’activité, après la fi lière bois, sur lequel repose notre économie locale. Nous nous sommes efforcés depuis notre premier mandat de renforcer l’attractivité de notre station balnéaire et de favoriser son dynamisme. Avec la nouvelle corniche de l’Océan nous disposons maintenant d’un front de mer digne de ce nom, à l’instar d’autres villes réputées du littoral aquitain. Cette réalisation apporte une amélioration très qualitative à notre station balnéaire comme une image positive aux yeux de nos visiteurs. Comme je le rappelle souvent, un touriste est aussi un client pour nos commerçants de la plage comme du bourg. Plus ils seront nombreux à fréquenter Mimizan et à y séjourner, mieux se portera notre économie locale. Pour que la saison estivale soit réussie, les services municipaux sont sur le pont depuis plusieurs mois. Sa préparation mobilise les équipes du centre technique municipal pour désensabler les rues de la station balnéaire et réparer les accès aux plages. Ils préparent les bâtiments qui accueilleront du personnel saisonnier, et assurent la rénovation des bâtiments si nécessaire. Ils ont ainsi refait à neuf le poste sud. Ils sont aussi sollicités tout l’été pour assurer les demandes techniques des manifestations et des animations. La police municipale et les maîtres nageurs-sauveteurs saisonniers sont là pour assurer la tranquillité publique et la surveillance des plages. Cinq baignades sont surveillées en juillet-août et la période de surveillance du poste de la Garluche s’étale du 5 mai au 23 septembre, la première fois sur une période aussi longue. Cet été, l’hélistation a été transférée sur l’aérodrome de Mimizan à la demande des services de l’État, et notamment de la gendarmerie, afi n de disposer d’un site qui soit conforme à la règlementation. Ce service de surveillance et de sauvetage bénéfi cie à de nombreuses communes du littoral landais, de Biscarrosse à Vieux-Boucau. Enfi n, l’organisation de toutes les manifestations de l’été mobilise tous les services du pôle événementiel et culture afi n de vous proposer un programme de qualité.

Je n’oublie pas de saluer l’implication des associations et de leurs bénévoles qui prennent une grande part dans les manifestations estivales. Sans être exhaustif on peut évoquer, pour les moments forts de l’été, le Comité des fêtes, le Comité organisateur de la course landaise de Mimizan, le Comité départemental de canoë-kayak, le Club Taurin Mimizannais, Entre terre et Mer, des tournois ouverts à tous ou encore des soirées animées, nos associations folkloriques et sociétés musicales, comme toutes celles qui organisent des initiations et découvertes. Toutes les forces vives de notre tissu associatif participent bien entendu à l’attractivité de notre commune et vous pourrez les retrouver comme chaque année au Forum des associations, le 8 septembre prochain. Vous découvrirez également dans ce numéro du magazine municipal la programmation de la prochaine saison du Parnasse. Elle sera placée sous le signe de la création avec quatre résidences artistiques et sera bien entendu pleine d’émotions en explorant toutes les facettes du spectacle vivant. Je vous souhaite, à toutes et à tous, un bon été à Mimizan.

 

Christian Plantier, Maire de Mimizan