[Aller au menu]

Nouvelle lettre du Maire aux Mimizannais

  • Citoyenneté
Le 09 mai 2020

Chères Mimizannaises, Chers Mimizannais,

Comme je m’y étais engagé, je souhaite une nouvelle fois revenir vers vous pour vous tenir informés des initiatives prises par la collectivité en cette période de confinement ainsi que des mesures que nous souhaitons adopter pour les semaines à venir, notamment dans la perspective du prochain déconfinement.

Conscients des perturbations et des contraintes rencontrées par de nombreux mimizannais, nous avons travaillé ces dernières semaines sur un projet de réouverture du marché après 5 semaines de confinement certes très pénalisantes mais non moins nécessaires à votre sécurité qui reste pour l’équipe municipale une priorité absolue.

Toutefois, tout ne pourra pas reprendre exactement comme avant, car l’épidémie est encore bien présente sur le territoire. Elle impose la mise en œuvre d’un protocole de sécurité sanitaire particulier consistant en un cheminement prédéfini, avec une entrée et une sortie matérialisées, ainsi qu’un nombre limité de personnes présentes en simultané sur le parcours.

Une seule dérogation n’ayant été accordée par les services préfectoraux, le marché couvert de la plage restera fermé jusqu’à la fin du confinement.

Ce dispositif va être  opérationnel dans les prochains jours car les services de l’Etat ont validé notre demande de réouverture. Ce protocole semble être le meilleur compromis entre la préservation de votre santé, l’accès à vos légitimes besoins alimentaires, et l’impérieuse nécessité de soutenir au plus vite nos commerçants touchés de plein fouet par la crise.

Pour y répondre au mieux, sachez que nous avons également pris la décision, coûteuse mais nécessaire, d'exonérer totalement la redevance 2020 sur les droits d'occupation du domaine public. Une mesure qui concerne 70 commerçants abonnés pour le marché de plein air, et 15 commerçants pour le marché couvert.

Notre volonté d’accompagner concrètement le monde économique local en difficulté nous a également amené à suspendre cette année l’application de l’arrêté municipal interdisant les travaux bruyants pendant la période estivale du 1er juillet au 31 août 2020.

Cette mesure vient s’inscrire au niveau local en complément des mesures d'accompagnement de l'Etat, et vise à aider les entreprises artisanales et professions du bâtiment qui doivent absolument relancer leur activité et poursuivre, si elles le souhaitent, leurs chantiers sans interruption. 

Les chantiers de la ville quant à eux reprennent peu à peu à compter du 27 avril , en vue d’une finition prochaine. Il s’agit d’achever les chantiers en cours et en particulier la passerelle de Gombaut, l’avenue de Bordeaux, le centre Bourg et la place des Ormes, la place des ailes et l’avenue de la Côte d’argent. Aucun démarrage de nouveaux chantiers n’est prévu à ce jour, car l’heure est évidemment à d’autres priorités.

Par ailleurs, nous menons actuellement une étude ayant vocation à préparer au mieux un redéploiement efficace des missions des services publics dès la reprise du 11 mai prochain.

Par exemple, nombreux sont ceux qui ont profité de la période de confinement pour entretenir leur jardin et se trouvent de ce fait confrontés au stockage des déchets verts, compte tenu de la fermeture de la déchetterie par le Sivom et de la réouverture fixée au 11 mai. Nous travaillons donc dès à présent à l’amplification de la fréquence du ramassage des végétaux, sans oublier l’indispensable entretien des espaces verts.

En cette période particulièrement difficile, il ne faut surtout pas oublier les plus démunis d’entre nous. La banque alimentaire, fermée depuis le 19 mars dernier, pour la sécurité des bénévoles mais également des bénéficiaires, a été rouverte jeudi 16 avril et aura désormais une fréquence d’ouverture bimensuelle, en attendant l’évolution de la situation. 

Le service de transport solidaire est utilisé exclusivement pour les besoins de courses, avec des bénévoles qui se sont portés volontaires et en fonction de leurs disponibilités. Si besoin les demandeurs sont dirigés également vers l’association Caf & Com qui apporte un service remarquable. 

En cette période de crise, l’ensemble des institutions comme des particuliers se serrent les coudes et participent ainsi à un formidable élan de solidarité.

Toutefois, il est toujours possible qu’une personne en difficulté échappe à la vigilance de chacun et ne soit pas identifiée en tant que telle.

Nous disposons d’un outil efficace jusqu’à présent, un registre des personnes vulnérables, qui est utilisé en général en période de canicule ou de grands froids, et qui malheureusement a toute son utilité pendant cette période de crise.  

Celui-ci nous permet de contacter régulièrement les personnes qui y sont volontairement inscrites, faire le point sur leur situation et répondre aux éventuels besoins. Ce registre est confidentiel et ne peut être communiqué. 

Si vous connaissez des personnes vulnérables et fragiles qui seraient susceptibles d’y figurer, n’hésitez pas à le signaler au CCAS qui assure ensuite un suivi régulier des personnes inscrites.

Sachez également que notre vigilance ne porte pas uniquement sur les seniors.

De jeunes enfants rencontrent eux-aussi des difficultés pendant cette période de confinement, en particulier pour recevoir de manière dématérialisée par correspondance électronique leurs leçons et devoirs, faute de pouvoir disposer d’un ordinateur, d’une imprimante ou d’une connexion à internet.

Face à ce besoin clairement identifié, la commune a pris les dispositions nécessaires pour organiser, en lien avec le corps enseignant, le prêt d’ordinateurs portables, mais aussi de fournitures, aux familles le plus en difficulté. Il est indispensable d’aider les enfants à suivre leurs cours et recevoir les consignes des enseignants. 

Nous restons par ailleurs en attente des instructions des services de l’Etat pour la réouverture des écoles.

Pour terminer, et indépendamment des dispositions qui pourront être adoptées par l’Etat dans les prochaines semaines, je souhaite vous annoncer que la Municipalité entend offrir gratuitement à chaque mimizannais, dès que possible, un masque de protection alternatif réutilisable. Cette mesure viendra s’inscrire en complément de la dotation que nous réservons d’ores et déjà pour le personnel soignant de la Maison de santé et de l’Ehpad, ainsi que pour le personnel municipal en contact direct avec le public.

 Nous restons bien évidement à votre écoute pour toute proposition que vous pourriez avoir pour compléter ou améliorer le service à destination du public pendant cette période de confinement. 

 Continuez à bien respecter les mesures barrières, respectez bien le confinement !

Bien fidèlement,

Le Maire,

Christian PLANTIER

Téléchargez la lettre au format .pdf