[Aller au menu]

Aménagements urbains et travaux

  • Urbanisme
Le 29 novembre 2018

Plusieurs chantiers sont en cours ou prévus pour le début de l’année prochaine. Les travaux de création d’un parc de stationnement public devant le futur casino seront achevés en janvier, tandis que l’aménagement de la place des Ormes et la réfection des rues de la station balnéaire démarreront également en janvier.

UN PARKING PUBLIC DEVANT LE CASINO

Les travaux de création d’un parc de stationnement public devant le bâtiment du futur casino de Mimizan ont débuté cet automne. D’un coût global de 363 337 € HT, cet aménagement est inscrit au budget annexe de la ZAC des Hournails. Il comprend la création d’une centaine de places de parking et d’un aménagement paysager plutôt original en raison de son positionnement. Placé devant le casino, il restitue une ambiance particulière liée à l’univers des loisirs et du jeu : une allée de palmiers a été plantée le long de l’accès principal, il y aura des haies de séparation et du gazon, ainsi que des dès et jetons en béton. Les parties au plus près du casino, et à l’arrière, sont aménagées de façon identique à la charge du casinotier. Les travaux s’achèveront en janvier.

LES RUES DE LA STATION BALNÉAIRE
La réfection de plusieurs rues du nord de la station balnéaire qui avait débuté en 2017 avec la rue de la Chapelle, se poursuivra à partir du 7 janvier par des travaux rue Assolant-Lefèvre-Lotti, chaussée, espace partagé piétons-cyclistes, végétalisation, ainsi que la création d’un parking en lieu et place du mini-golf. Ces opérations d’un coût global d’un million d’€ et étalées sur plusieurs exercices budgétaires s’achèveront à l’automne 2019 par l’avenue de la Côte d’Argent.

LA RÉNOVATION DE LA PLACE DES ORMES
L’opération de rénovation de la place des Ormes, d’un coût global de près de 2 millions d’€, commencera également début janvier. Une première tranche a déjà été livrée avec la réalisation d’un parking végétalisé derrière la pharmacie Dassié et de sa voirie d’accès. Cette rénovation se traduira par la création d’une place plus ouverte, arborée et aérée avec de nouvelles perspectives depuis le jardin public et l’avenue de Bordeaux. Cette dernière sera refaite sur son emprise, depuis la perception au début de la rue de l’Abbaye, à l’automne 2019.