[Aller au menu]

Réunions de quartier : au plus près des mimizannais

  • Quartiers
Le 29 novembre 2018

La commune est le premier échelon de l’administration, celui qui est le plus proche des citoyens et de leurs préoccupations quotidiennes. Entretenir une relation de proximité avec les Mimizannais est un engagement fort du maire de Mimizan, Christian Plantier, et de son équipe municipale. Instaurées en octobre 2014, les réunions de quartier ont connu un véritable succès. Elles sont le lieu d’un échange direct des élus et leurs concitoyens. Depuis le début de ce mandat, près d’une quarantaine de réunions ont été organisées. Pour chacune d’entre elles, un périmètre précis est défini et un courrier d’invitation est adressé aux habitants, en alternant entre un secteur du bourg et de la plage. Ces rendez-vous citoyens que le maire de la commune, Christian Plantier, envisage comme des échanges informels et conviviaux, rassemblent en moyenne de 20 à 50 Mimizannais. Elles se déroulent un lundi en fin d’après-midi de chaque mois, hors saison estivale. Les échanges durent en général 1h30. Ces réunions revêtent un caractère convivial et se déroulent en toute simplicité. Ces rencontres au milieu des Mimizannais sur leur lieu de vie rendent les échanges plus spontanés et authentiques. Le maire et les élus ont toujours eu à coeur de se rendre sur le terrain pour voir les choses de façon très concrète. Ils sont accompagnés par des responsables des services municipaux.

Ce sont toujours des préoccupations du quotidien qui sont évoquées : les travaux, la voirie, l’écoulement des eaux usées, l’entretien des espaces publics ou encore la sécurité, avec par exemple l’aménagement d’intersections ou la mise en oeuvre de dispositifs pour réduire la vitesse parfois excessive des véhicules en ville. Une demande récurrente des Mimizannais. Les élus ont ainsi demandé à la police municipale de réaliser des contrôles de vitesses sur certains axes et des aménagements ont été réalisés pour améliorer la sécurité. Parmi les questions abordées, certaines ne sont pas de la compétence de la ville. En effet, une partie des voiries, les pistes cyclables, comme les services de l’eau et de l’assainissement, sont gérés par l’intercommunalité. La collecte des ordures ménagères dépend quant à elle d’un syndicat : le SIVOM des cantons du pays de Born. Les informations recueillies ont été transmises aux organismes compétents. Toutes les requêtes, notamment celles qui concernent d’importants travaux à engager sur les voiries, ne sont pas traitées immédiatement mais elles font l’objet d’arbitrages en vue de leur inscription sur la liste des travaux des budgets suivants. Quelques exemples de travaux engagés : les reprises ponctuelles de voiries, rue Félix Arnaudin, Jean Rameau, rue des Bruyères et des Oiseaux ; des accotements rue des Rossignols ; le traitement du sol devant les cours couverts de tennis ; la réfection des trottoirs de l’avenue de Bordeaux ; la taille de végétation pour améliorer la visibilité ; la réfection de la demi-lune qui donne sur l’avenue du Courant, depuis les rues des Mésanges et des Tourterelles pour améliorer la sécurité ; l’aménagement d’un cheminement piéton avenue de Vigon.

 

LES RÉALISATIONS DE L’ANNÉE 2018

Installer une limitation « Zone 30 » et fin de zone à l’entrée des rues des Prés, du Bourg Neuf et des Jardins ; réparation de clôture et pose de poteaux ; restaurer l’évacuation d’eau rue Pierre et Marie Curie ; améliorer l’écoulement d’eau et entretien de la zone arborée au chemin du Tuc ; réfection des allées au nouveau cimetière ; déplacer un panneau à Archus pour améliorer la visibilité et enlever un câble téléphonique devant le camping ; redresser le panneau 70 côté Bias et le dissocier des panneaux d’entrée du quartier Salin ; réaliser le marquage au sol des « Z » arrêt de bus, passages piétons et lignes « Stop » au carrefour de Salin ; reprise de voirie Chemin Chignon ; nettoyage des accotements du ruisseau à Robichon ; balayer et souffler la rue Paul Cézanne et traiter un affaissement de chaussée rue Edgar Degas.