[Aller au menu]

Le plan de prévention des risques littoraux

  • Environnement
Le 29 novembre 2018

Suite aux conséquences dramatiques de la tempête Xynthia, dans le cadre de la Loi du 2 février 1995, relative au renforcement de la protection de l’environnement, l’Etat a relancé la réalisation de plans de prévention des risques littoraux (PPRL) sur les communes où ces risques naturels sont prévisibles. Fin 2010, la ville de Mimizan, comme d’autres communes du littoral landais, a fait l’objet d’une prescription de PPRL. Le secteur de Mimizan-plage, bordé par l’océan et urbanisé autour du débouché du Courant est concerné pour les risques de recul du trait de côte, de submersion marine, de choc de vagues et d’instabilité des berges du courant. Ce document est entré en vigueur au 1er décembre 2017. Il établit une cartographie qui distingue des zones en fonction de l’importance des risques. Selon ces zonages, les constructions nouvelles sont interdites (zones rouges) ou soumise à des aménagements (zones bleues). Ce document s’impose aux documents d’urbanisme des communes concernées. Son zonage, comme son règlement ont été repris dans le PLU de Mimizan qui est en cours de finalisation après enquête publique et intégré comme les autres servitudes. Mimizan est pour l’instant la seule commune du littoral landais à être dotée d’un PPRL.
Le PPRL de Mimizan, sa note de présentation, son zonage et sa règlementation peuvent être consultés ou téléchargés sur: www.landes.gouv.fr/mimizan-a4182.html.