[Aller au menu]

Mimizan ville de culture

  • Culture
Le 21 novembre 2018

UNE PROGRAMMATION CULTURELLE AMBITIEUSE ET ACCESSIBLE 

La saison culturelle du Parnasse a vocation à accueillir davantage de Mimizannais. Afin de les séduire, nous poursuivons une politique ambitieuse dotée d’une programmation rigoureuse qui explore toutes les facettes du spectacle vivant et qui demeure néanmoins populaire, avec notamment le concept des «Théâtrales» qui a permis de proposer des pièces de renommée nationale. Dans un contexte économique difficile, l’effort financier de la ville en faveur de la culture est resté conséquent et nos tarifs adaptés. Le nombre d’abonnés a d’ailleurs plus que doublé lors des deux précédentes saisons : 2015-2016 et 2016-2017. Nous avons également poursuivi notre politique de soutien à la création artistique en accueillant en résidence plusieurs compagnies. Le jeune public et les scolaires n’ont pas été en reste avec des actions spécifiques et des séances gratuites. 

Nous avons offert de grands moments d’émotions à un public de plus en plus fidèle, et à plusieurs reprises le Parnasse faisait salle comble. Parmi ces moments, nous pouvons citer la première représentation de «La Dame aux Camélias», création de Régis Obadia, une pièce pour 8 danseurs inspirée de l’oeuvre d’Alexandre Dumas fils. Julien Doré, sacré artiste de l’année aux Victoires de la Musique, a donné un magnifique concert au Parnasse. Les membres de la Compagnie Flip Fabrique ont livré un s p e c t a c l e d e c i r q u e contemporain à couper le souffle et plein de poésie. Nous avons aussi accueilli les musiciens et chanteurs de l’Opéra National de Bordeaux Aquitaine. Enfin, des troupes parisiennes et de grands comédiens sont venus jouer des pièces classiques ou de boulevard et l’on retiendra aussi l’hommage de Francis Perrin à celui qui reste leur «patron» : Molière.

 

DU VOLUME POUR L’ANCIEN PRIEURÉ

 L’ancien aménagement paysager autour du clocher-porche de Mimizan présentait l’ensemble de l’église grâce à un dessin du plan, réalisé au sol en gravillons. Un nouvel aménagement a été réalisé pour donner au public une meilleure lecture de cet ensemble. Aussi, avec l’aide de l’architecte des bâtiments de France, Xavier Arnold, nous avons travaillé sur une nouvelle proposition. Il s’agit de faire ressortir le plan de l’église grâce à une haie de charmille représentant les murs de l’ancienne église afin de créer l’illusion des vestiges. Une allée, donnant accès au musée, permet de repérer le transept de l’édifice. Elle sera fermée aux extrémités par des portillons en bois. De plus, un jardin proposant la découverte de diverses essences médiévales sera installé au nord-ouest du bâtiment. Pour terminer, un panneau d’information générale sur l’histoire de l’église sera installé en extérieur apportant ainsi une meilleure compréhension de l’oeuvre aux visiteurs. Cela vient compléter la nouvelle exposition permanente.

 

LA MÉDIATHÈQUE «HORS LES MURS» 

La médiathèque municipale qui compte pas moins de 20 000 ouvrages dans son fond a amplifié ses horaires d’ouverture et permet d’emprunter un plus grand nombre d’ouvrages. Elle intervient à plusieurs reprises dans l’année au collège Jacques Prévert pour présenter des ouvrages et des courants littéraires. Début 2016, des liseuses et des tablettes numériques ont été mises à disposition du public. Une opération réalisée en partenariat avec la médiathèque départementale des Landes. La médiathèque est ouverte aux élèves de l’école élémentaire du bourg à l’heure de la pause méridienne. Durant l’été 2017, la médiathèque a proposé des animations «hors les murs» avec notamment une pause musicale au bord du Courant ou une découverte de l’Afrique à travers un grand jeu de l’oie sur la plage du Courant. Une rencontre avec Léonor de Récondo, violoniste et romancière de renom, fut aussi organisée dans le cadre bucolique de la promenade fleurie.