[Aller au menu]

Répondre aux besoins des familles

  • Enfance-Jeunesse
Le 21 novembre 2018

De la structure multi-accueil «les Moussaillons» qui assure la garde des enfants qui ne sont pas encore scolarisés, à l’Espace jeunes et en passant par l’accueil et les temps d’activités périscolaires, la ville de Mimizan gère ainsi un grand nombre de structures, avec le soutien de partenaires, pour assurer au quotidien un service public de qualité et diversifié, pour la petite enfance, l’enfance et la jeunesse. Elle répond aux besoins des familles et favorise le développement des enfants. 

Le contrat enfance jeunesse, cosigné par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), est l’un des piliers de la politique mise en oeuvre au sein de la commune de Mimizan au service des familles. Établi sur la base d’objectifs précis, il permet d’optimiser le fonctionnement des structures municipales qui accueillent les enfants dès leur plus jeune âge et les jeunes jusqu’à 17 ans. Dans ce cadre, la CAF apporte à la fois un soutien financier et un accompagnement précieux. Deux services relativement récents, le relais assistantes maternelles et le lieu d’accueil enfants parents, ont vu leurs locaux réaménagés. 

DES TEMPS D’ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES GRATUITS 

La ville de Mimizan propose gratuitement dans toutes les écoles des temps d’activités périscolaires depuis 2013. Ils ont trouvé leur place au sein du parcours éducatif et sont suivis par une majorité d’élèves. La ville de Mimizan favorise ainsi les activités ludiques, artistiques et la pratique sportive des enfants. Ces temps d’activités périscolaires sont adaptés à chaque établissement et se déclinent selon le projet d’école. C’est le résultat d’une collaboration avec les enseignants qui a pour cadre le projet d’école ; cela renforce la cohérence entre ces moments de loisirs et le contenu des apprentissages scolaires. Ces activités restent gratuites pour les parents et sont encadrées par 23 agents communaux. Le budget des temps d’activités périscolaires est de 103 000 € dont 63 000 € à la charge de la commune. 

Un décret du 27 juin 2017 offre la possibilité d’adapter l’organisation de la semaine scolaire sur 4 jours. À Mimizan, les rythmes scolaires et l’organisation des temps d’activités périscolaires ont été conservés à l’identique pour la rentrée 2017-2018. Dans le cadre de l’évaluation et de la réécriture du projet éducatif de territoire, une réflexion collégiale est engagée pour déterminer la pertinence du maintien de la semaine de 4,5 jours ou du retour à la semaine de 4 jours.

 

LE COÛT RÉEL DU SERVICE 

Le tarif des services municipaux facturé aux familles est très largement inférieur à son coût réel et il est aussi modulé en fonction du coefficient familial. À titre d’exemple, le budget de fonctionnement des Moussaillons est de 297 000 € (chiffre 2014) avec des aides de la CAF et de la MSA à hauteur de 137 500 €. Le Conseil Départemental des Landes alloue une enveloppe de 10 000 € pour des projets spécifiques. Les tarifs sont calculés en fonction du coefficient familial et varient de 0,20 à 3,30 € de l’heure, tandis que le coût horaire réel du service est de 9,60 €.


ESPACE JEUNES : UNE FRESQUE MURALE 

Dans le cadre d’un partenariat avec la médiathèque municipale, le graffeur bordelais Jean Rooble a animé, en mai 2016, un atelier autour de la réalisation d’une fresque murale à l’Espace jeunes de Mimizan. Après un petit temps de réflexion autour des thèmes à retenir, ce sont les adolescents qui ont fait valoir leurs idées et proposé l’iconographie, avec comme fil conducteur de donner à leurs images «un côté fun». Jean Rooble leur a apporté ses conseils techniques en suivant leurs consignes. Sur la fresque, on retrouve une planche de surf pour représenter les vacances et les loisirs, une pigne pour symboliser la forêt des Landes, un chien avec un béret pour évoquer le côté gascon et des poteaux de rugby pour le sport local. On retrouve aussi un bus qui rappelle les sorties entre copains avec l’Espace jeunes.