[Aller au menu]

La solidarité en action

  • Solidarité
Le 21 novembre 2018

UNE MAISON POUR LA SOLIDARITÉ 

Une part importante des missions dévolues au CCAS de Mimizan est relayée par des associations partenaires. Afin de mettre à leur disposition des locaux adaptés et de mener leurs actions dans les meilleures conditions, le CCAS a engagé la rénovation et l’extension d’un bâtiment dont il est propriétaire pour un coût global de 750 000 €. Ce sera la Maison de la Solidarité. Ces travaux permettront également la mise aux normes du bâtiment en tant qu’établissement recevant du public, comme en matière de sécurité et d’économies d’énergies. Toutes les actions qui y seront entreprises se fondent sur les mêmes valeurs : la responsabilité, le respect des différences, l’accueil et le soutien des plus fragiles, la lutte contre l’exclusion, la participation et l’engagement dans la société. On y retrouvera l’activité de la banque alimentaire comme celle de l’association locale de la Fédération Familles Rurales. Cette dernière exerce différentes missions pour répondre aux besoins des familles et défendre leurs intérêts. La Maison de la Solidarité accueillera aussi l’association Pieds et Coeur au Chaud qui offre un hébergement aux personnes sans domicile fixe. Les futurs locaux lui permettront de développer l’accompagnement en journée de ces personnes, souvent en coupure sociale depuis des années, en terme de services administratifs, de santé ou d’emploi. Pour mener à bien ce travail de réinsertion, des bénévoles expérimentés (médecin, assistante sociale, conseiller juridique…) disposeront d’un espace dédié.

PORTAGE DES REPAS À DOMICILE 

Le nombre de repas portés à domicile à augmenté depuis 2014. Un service qui compte aujourd’hui, en moyenne, 80 bénéficiaires par jour. Il en est de même pour les personnes qui fréquentent le club foyer restaurant. La cuisine centrale a donc vu son nombre de repas augmenter et la composition des menus évoluer pour y introduire de plus en plus d’aliments issus des filières bio : féculants, laitages et un autre produit bio en moyenne chaque jour. Sur l’ensemble des cantines et « satellites » ont été mises en place des mesures pour lutter contre le gaspillage alimentaire labellisé par l’association «handiplage».

DES SERVICES REGROUPÉS ET DES LOGEMENTS ADAPTÉS 

Le CCAS de Mimizan mène un projet de construction avec un double objectif : regrouper d’une part l’ensemble de ses services dans un même bâtiment, en accueillant également une grande partie des permanences assurées jusqu’alors au Centre médico-social, et en créant d’autre part un ensemble de 16 logements pour les séniors, 9 appartements de type T2 et 7 autres de type T3. Le coût des loyers et des services sera étudié pour convenir à des retraités aux revenus modestes et qui pourront par ailleurs prétendre à l’aide au logement. Le choix de l’emplacement s’est porté sur un terrain d’environ 5 000 m2, appartenant au CCAS et situé à proximité de l’EHPAD « Le Chant des pins ». Le coût global de l’opération est de 2,6 millions d’€ TTC et les travaux devraient démarrer d’ici la fin de l’année 2017. 

À travers ce projet de résidence pour les séniors, l’objectif est de prendre en compte les spécificités du vieillissement en disposant de logements adaptés qui permettent notamment de prévenir la perte d’’autonomie qui peut parfois conduire à une entrée prématurée en établissement. Ces logements sont également intégrés dans un environnement de services qui laisse une place à l’innovation grâce à des relations partenariales avec l’EHPAD, les services d’aide et de soins à domicile, ainsi que des professionnels de santé. Ces dispositions favorisent l’autonomie et le maintien à domicile des personnes âgées et sont aussi le gage d’une préservation des liens entre les générations.

DU LOGEMENT SOCIAL AUX HOURNAILS 

À Mimizan-Plage, boulevard de l’Atlantique sur l’emprise des Hournails, 24 logements de qualité et de type T3 et T4, regroupés en îlots avec jardins privatifs, sont en cours d’achèvement. Ils seront livrés par la société Garona au printemps 2018. La société réalise cet ensemble immobilier pour le compte du bailleur social du département des Landes : XL Habitat patrimoine immobilier.

 

Le logement social. 
En tant qu’élue ayant reçu une délégation du Conseil municipal pour le logement social, je tiens une permanence tous les mercredis, le matin, en mairie où je reçois les personnes qui souhaitent accéder à un logement dans le parc HLM de Mimizan. J’accorde en moyenne 4 rendez-vous par matinée car il faut prendre le temps nécessaire pour écouter les personnes qui viennent et font face à de grandes difficultés et sont souvent démunies. Il faut aussi les orienter et les aider dans leurs démarches administratives. Une fois que leurs dossiers sont complétés, je siège une fois par mois au sein de la commission d’attribution des logements sociaux à Mont-de-Marsan où je défends bien évidemment les demandes de ces personnes sur le parc HLM de Mimizan.