[Aller au menu]

La solidarité en action

  • Solidarité
Le 21 novembre 2018

L’EHPAD LE CHANT DES PINS 

Après 4 années d’importants travaux de modernisation et d’extension, réalisés de 2009 à 2013, l’établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Mimizan, «Le chant des Pins» accueille jusqu’à 147 résidents dans des structures adaptées. Depuis 2014, avec le recrutement de 20 agents, l’effectif de l’Ehpad atteint aujourd’hui 155 salariés. Pas moins de 440 000 € ont été investis dans l’équipement et le confort des résidents. Création d’un accueil de jour pour les personnes légèrement désorientées qui y sont accueillies la journée, permettant ainsi aux aidants à domicile de souffler. L’établissement se charge d’aller chercher et de reconduire chez elles les personnes grâce au véhicule PMR offert par les commerçants et artisans de Mimizan. Dans le même esprit, un hébergement temporaire permet aux proches de se reposer pour des périodes allant jusqu’à trois semaines. Enfin, la création d’un pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) assure la prise en charge de 14 personnes légèrement désorientées afin de maintenir leur autonomie, grâce à des ateliers mémoire et des activités adaptées. 

AIDER LES PLUS DÉMUNIS 

Aucun être humain ne devrait être obligé de dormir dehors. Aussi, afin d’assurer l’accueil des personnes sans domicile fixe ou hébergement, l’association Pieds et Coeur au Chaud fut créée à Mimizan en février 2015. Depuis novembre, plus d’une trentaine de bénévoles se relaient par paire (un homme, une femme) pour assurer un accueil de nuit dans des locaux mis à disposition par la commune. Une écoute bienveillante, un repas préparé et dégusté en commun, une vraie toilette, une nuit dans un lit chaud et un petit déjeuner, tel est le cahier des charges minimum que s’étaient fixé les membres de l’association, en insistant sur le «faire ensemble». Autour de l’association un véritable réseau s’est constitué. Avec la mise en place de la Maison de la Solidarité, l’association peut envisager de développer l’aide et le suivi des personnes accueillies afin de favoriser leur réinsertion. 

UNE BOURSE POUR PASSER SON PERMIS 

Depuis 2016, la ville de Mimizan a mis en place une bourse au permis de conduire automobile selon un principe très simple : en échange d’une aide qui varie de 250 à 500 euros, le bénéficiaire effectue des travaux d’intérêt collectif auprès de la collectivité ou d’une association à vocation sociale. Le dispositif vise principalement les jeunes Mimizannais de 18 à 25 ans et aussi les personnes isolées, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA ou chefs de familles monoparentales. Dès la réussite de l’épreuve théorique du Code de la route, l’aide est versée à l’une des auto-écoles de Mimizan. 

DES SOLUTIONS POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ 

Le Centre communal d’action sociale de Mimizan avait lancé une initiative afin de favoriser l’accès aux soins de tous les Mimizannais et notamment à une complémentaire santé. Une enquête diligentée à la rentrée 2015 par le biais d’un questionnaire avait permis d’identifier les besoins. Elle avait recueilli 243 réponses et un potentiel de 427 personnes intéressées par la solution d’une mutuelle santé négociée. Deux structures ont été retenues et accréditées par la commune afin d’offrir la possibilité de prendre une complémentaire santé à un tarif avantageux et une formule adaptée à leurs besoins. Une réunion d’information a eu lieu en septembre 2016 au Forum afin de présenter deux organismes, Ma Commune Ma Santé et Uni’cité, et d’organiser des permanences.