[Aller au menu]

Affaires sociales et solidarité

  • Solidarité
Le 21 novembre 2018

Ce que nous vous proposions : une
ville solidaire pour une vie sociale riche 
L’un des volets importants de l’action sociale s’adresse aux seniors qui occupent aujourd’hui une place de plus en plus importante au sein de notre société. À Mimizan, la moitié de la population a plus de 50 ans. Afin de mener une politique adéquate, une analyse des besoins sociaux a été réalisée en début de mandat en partenariat avec le CIAS. La première des thématiques retenues concernait les personnes âgées, handicapées et les problèmes à résoudre dans le cadre du logement, de la mobilité et des transports. Nous avons ainsi amplifié l’offre de l’espace seniors, continué à faire vivre le Conseil des seniors, lancé la Semaine Bleue à Mimizan ainsi qu’une journée dédiée à la solidarité. Le repas des anciens reste un grand moment de convivialité. Nous envisageons de mettre en place un système de transport solidaire. Nous avons également créé une bourse au permis de conduire et proposé l’accès à une mutuelle santé pour tous. Un projet d’aide aux personnes en très grande difficulté, issu d’une réflexion au sein de la commission des affaires sociales, a abouti sur la création d’une association en février 2015 : Pieds et Coeur au Chaud. Ses activités, comme celles de Familles Rurales, seront bientôt hébergées au sein de la future Maison de la Solidarité.

 

L’action sociale : une réalité au quotidien. 
Si la solidarité est le principe fondateur de la politique sociale de la ville de Mimizan, il faut souligner que c’est d’abord une action. Celle que nous mettons en oeuvre pour une vie sociale riche qui permet d’intégrer de nouvelles populations et promeut les relations entre les générations, avec un soutien particulier aux personnes âgées et aux populations les plus fragiles. Nous avons aussi fait en sorte de faciliter l’accès des Mimizannais à la santé ou aux loisirs. Avec par exemple, le développement des activités de l’espace seniors qui compte aujourd’hui plus de 200 membres ou la possibilité d’accéder à une complémentaire santé, que l’on appelle communément « m u t u e l l e c o m m u n a l e » , permettant de bénéficier d’un tarif de groupe. Nous n’hésitons pas non plus à investir pour mener à bien cette politique, avec trois opérations importante lancées en 2017 : la Maison de la Solidarité, les futurs bureaux du CCAS avec des logements dédiés aux seniors et la réhabilitation de la maison de l’Abbaye avec là encore la réalisation de logements sociaux adaptés aux aînés.

 

LE CONSEIL DES SENIORS 

Créé initialement par une délibération du Conseil municipal le 9 septembre 2008 et reconduit pour une durée de 6 ans en 2014, il compte actuellement 21 membres et il ne peut en excéder 29 de par ses statuts. Les personnes concernées sont des retraités, des préretraités, ou sans activité et âgées de plus de 55 ans. L’objectif principal du Conseil est de rester au contact des Mimizannais(es) et au plus près des instances de décision. Il s’efforce de veiller avec tous les élus à la bonne adéquation entre les besoins de la population mimizannaise et les travaux de l’équipe municipale. Le Conseil des seniors n’a pas de pouvoir décisionnel, il a surtout un rôle de réflexion, de consultation, de concertation et de proposition. Toutefois, il s’implique dans la vie locale par des actions concrètes.