[Aller au menu]

Un équilibre financier préservé

  • Urbanisme
Le 16 novembre 2018

Entrepreneur autodidacte, Philippe Ginestet est devenu en 37 ans, avec l’enseigne GiFi, le champion du commerce discount nonalimentaire en France. Il fait partie du top 30 des patrons français les plus riches établi par le magazine Forbes. Il a ouvert son premier point de vente en 1981 à Villeneuve-sur-Lot et aujourd’hui, avec un réseau intégré de 444 magasins et 5 200 collaborateurs, son groupe réalise 1,3 milliards d’€ de chiffre d’affaires. En 2017, le tribunal de commerce de Bobigny le désigne comme repreneur d’une enseigne de renom : Tati. Il enchaîne avec le rachat de la marque Besson, l’un des leaders français de la chaussure de milieu de gamme. Il s’est également rapproché du club de Top 14 du SU Agen pour devenir l’un de ses sponsors maillots.                                    
« Mon plaisir, c’est d’étonner les gens et de leur faire plaisir ! », telle est la devise de Philippe Ginestet. Il y a maintenant 5 ans, suivant la requête d’élus locaux, il fait l’acquisition d’un château qui ne trouvait pas de repreneur à Saint-Sylvestre-sur-Lot dans son Villeneuvois natal. Au départ, il envisage d’y accueillir les clients, fournisseurs et collaborateurs de GiFi. Son projet évolue ensuite vers la création d’un complexe de loisirs avec hôtel 4 étoiles, restaurant gastronomique, bistrot, spa, héliport, practice de golf… baptisé le Stelsia. Une véritable réussite récompensée notamment par une étoile au Michelin pour son restaurant gastronomique Le Jasmin, avec à sa tête le jeune chef Michel Vico. Ce dernier officiait au restaurant du casino Barrière de Lille avant de revenir dans le Lot-et-Garonne.

ENTRETIEN AVEC PHILIPPE GINESTET
GÉRANT DE LA SOCIÉTÉ CASIGIMI,
FONDATEUR ET DIRIGEANT DU GROUPE GIFI

Pourquoi vous êtes-vous investi dans les activités de loisirs et les jeux ?
C’est une nouvelle aventure pour moi et qui est similaire à celle que je viens de vivre dans le Lot-et-Garonne depuis près de 5 ans. J’ai répondu aux sollicitations d’élus et fait l’acquisition d’un château pour éviter qu’il ne tombe en ruine et développer une activité. Nous l’avons ainsi aménagé en un complexe hôtelier et de loisirs et baptisé Le Stelsia. Ouvert en 2016, c’est aujourd’hui une belle réussite et qui connaît un réel engouement avec trois restaurants qui sont pratiquement complets tous les jours. Aussi, face aux encouragements de notre clientèle, nous avons envisagé d’autres projets, toujours dans le domaine des loisirs, et l’idée d’ouvrir un casino est venue naturellement. Comme cela n’était pas possible immédiatement à Saint-Sylvestre-sur-Lot, nous avons saisi l’opportunité d’ouvrir un premier casino à Mimizan-Plage et fait une offre pour son aménagement et sa gestion.

Comment voyez-vous l’aménagement et l’exploitation du casino ?
Nous allons maintenant nous atteler à l’aménagement intérieur et extérieur du bâtiment grâce à l’expérience acquise avec Le Stelsia pour rendre ce lieu attractif. Ce sera un casino avec un parc de machines neuves et de dernière génération qui privilégient le temps de jeu et le côté loisir. Nous avons sélectionné des machines MILLIONS D’EUROS d’investissement pour l’aménagement intérieur du casino 4,3 Une offre “poker” avec deux tables et des tournois 3 activités animation, restauration et jeux Un parc de machines à sous dernière génération Un restaurant “bistromomique” 20 ans durée de la délégation pour qu’elles correspondent au mieux aux attentes de notre clientèle. On retrouvera aussi bien des jeux traditionnels que du black-jack, une roulette électronique et une offre poker avec deux tables et des tournois réguliers. Nous allons offrir beaucoup de confort aux joueurs avec un bar et un snack dans la salle de jeux. Tous les week-ends de l’hiver et du printemps, nous instaurerons un brunch au casino, avec un grand buffet. Pour l’été, nous vous réservons des surprises afin de surprendre notre clientèle. Pour ce qui est de la restauration nous proposerons également quelque chose de plus conséquent. L’essentiel durant les premiers mois sera de faire plaisir à notre clientèle, de la surprendre et de lui donner envie de revenir au casino.